RECRUTER EN ALTERNANCE BORDEAUX

Formation professionnelle continue et formation initiale

Qu'est ce que la formation initiale ?

Qui concerne-t-elle ?

Les jeunes sous statuts scolaire et universitaire ainsi que les apprentis.

De quoi se compose-t-elle ?

 Elle se compose entre autres de l’enseignement professionnel, de l’enseignement supérieur, de l’apprentissage : 

l’enseignement professionnel

Organisé par les lycées professionnels, il a pour objectif de donner à des jeunes issus du collège une formation professionnelle qualifiée. Il prépare en deux ans au certificat d’aptitude professionnel (CAP) ou au brevet d’études professionnelles (BEP). En quatre ans au baccalauréat professionnel (BAC Pro). Ces diplômes donnent une qualification dans un métier.

L’enseignement supérieur

Il propose des filières longues (licences, maîtrises, DESS, diplômes de grandes écoles). L’ensemble de ces diplômes peut être préparé dans le cadre d’un contrat de travail particulier: le contrat d’apprentissage. Attention : sous réserve que ces diplômes soient enregistrés au RNCP.

Il propose également des filières courtes à vocation professionnelle qui préparent, soit à un diplôme universitaire de technologie (DUT), soit à un brevet de technicien supérieur (BTS).

L’apprentissage

Il a pour objectif de dispenser à des jeunes âgés de 16 à 25 ans une formation générale, théorique et pratique, pour acquérir un diplôme ou titre à finalité professionnelle qui peut aller du CAP/BEP (le plus souvent) jusqu’au diplôme d’ingénieur.

Il propose un enseignement en alternance. Pendant le contrat d’apprentissage, le jeune est apprenti, c’est-à-dire à la fois salarié d’une entreprise et élève dans un centre de formation d’apprentis (CFA), ou dans un lycée professionnel.

 

Qu'est ce que la formation professionnelle continue ?

La formation professionnelle continue en quelques mots :

Elle laisse une place importante à la négociation collective et comporte des modalités d’accès variant en fonction du statut de chacun. Les partenaires sociaux et l’État ont créé et mis en place différents dispositifs :
- le plan de formation
- le congé individuel de formation 
- les contrats et périodes de professionnalisation
- le compte personnel de formation (CPF)
- le conseil en évolution professionnel (CEP)

Quels sont les objectifs de la formation professionnelle continue ?

- Maintenir des compétences de l’entreprise
- Permettre leur maintien dans l’emploi
- Favoriser le développement de leurs compétences et l’accès aux différents niveaux de la qualification professionnelle
contribuer à leur promotion sociale et au développement économique et culturel
- Favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle de ceux qui travaillent

Dans quels cadres un salarié peut accéder à la formation ?

Dans le cadre du plan de formation de l’entreprise : Ce plan regroupe l’ensemble des actions de formation menées à l’initiative de son employeur. Durant sa formation, il est en mission professionnelle, rémunéré par son entreprise.

Dans le cadre du Compte personnel de formation (CPF) : Le CPF permet à chaque personne de disposer, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’a sa retraite, d’un CPF. Le CPF permet à son bénéficiaire d'acquérir 24 heures de formation par an à temps complet, jusqu’a 120 heures, puis 12 heures par an dans la limite de 150 heures.

Dans le cadre des congés individuels :
- Le Congé individuel de formation (CIF) permet au salarié de suivre la formation de son choix, en tout ou partie, pendant son temps de travail (ou à l’issue de son contrat, s’il est en CDD).
- Le Congé de bilan de compétences (CBC) permet au salarié d’analyser ses compétences personnelles et professionnelles afin de définir un projet professionnel ou de formation.
- Le Congé de validation des acquis de l’expérience (CVAE) a pour objectif l’acquisition partielle ou totale d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification professionnelle.

 

QUELLES SONT LES FORMATIONS ÉLIGIBLES AU CPF ?

A compter du 1er janvier 2019, les actions de formation finançables avec son CPF sont :
- L’accompagnement à la VAE
- Le bilan de compétences
- Les actions d’accompagnement et de conseil dispensées aux créateurs et repreneurs
- Toutes les formations sanctionnées par une certification inscrite au Registre national des certifications professionnelles ou au Répertoire spécifique (ex-inventaire)
 

 

Le GCIF est à votre disposition pour vous expliquer les différents modalités et répondre à vos questions.